Vous êtes dans : Accueil > Culture, sport & loisirs > L'Espace Vie Locale > Articles vie locale et culturelle passés > 10è Anniversaire de l'orgue

10è Anniversaire de l'orgue

10 ans après son inauguration, le premier et unique orgue de facture baroque allemand dans le département tient toujours son rang. Pour célébrer l’anniversaire, deux concerts ont été organisés fin 2010 avec l’Association des Amis de l’Orgue de Nantes et de Loire-Atlantique. L’un en novembre, en présence des personnalités à l’origine du projet de construction de l’orgue, l’autre en décembre, dans le cadre des fêtes de Noël.

Église comble au récital du titulaire de l’orgue historique de la cathédrale de Belfort.

Le 7 novembre 2011, Jean-Charles Ablitzer, concertiste international, titulaire de l’orgue historique de la cathédrale de Belfort, emplissait l’église des sonorités claires, précises et poétiques de l’instrument, rendant les oeuvres de Bach, Boehm, Buxtehude, Praetorius et Sweelinck admirablement servies. Le public au plus grand nombre, était sous le charme. Un grand récital !

Concert de Noël sur la Nativité autour d’un répertoire unique de l’Ensemble Vocal de Nantes.

Le 18 décembre, l’église vibrait également au son de l’instrument, mais aussi des voix de l’Ensemble Vocal de Nantes. Douze chanteurs, dirigés par Paul Colléaux, accompagnés à l’orgue par Philippe Chevalier, organiste de Notre-Dame des Vertus à Aubervilliers, confirmaient l e niveau d’ excellence de l’Ensemble qui fête… ses quarante années d’existence. Un très bel hommage à la Nativité fut rendu autour d’oeuvres de Brünhs, Victoria, Bruna, Monteverdi, Vivaldi, Bach, Bouzignac, Poulenc, Bouvard, Pärt, Florentz.

Un peu d'histoire ...

En 2000, l’orgue de la commune est le premier du genre baroque allemand en Loire-Atlantique. Dix ans plus tard, il tient toujours un standing de haut rang ; au-delà même des frontières départementales.

L’exceptionnelle qualité architecturale du décor et du mobilier de l'église de Saint-Aignan de Grand Lieu a naturellement porté le choix de l'orgue sur une facture baroque du XVIIIe siècle.

Construit par Denis Londe, facteur d’orgue dans le Jura, la conception de cet instrument de facture artisanale est adaptée à l'acoustique et l'architecture du lieu.

Composé de quinze jeux dont l'harmonie assure une grande polyvalence, il permet l'interprétation d'un large répertoire et les plus grands artistes contemporains sont venus s’y essayer : Gustav Leonhardt, Dominique Ferran, Jean Dekyndt, Jan Wilhem Jansen, Benjamin Allard...

Ainsi, l’œuvre d'orgue de Bach, celle de ses prédécesseurs et successeurs se trouve admirablement servie. Ses sonorités claires, précises et poétiques sont servies par une mécanique précise.

Haut de page