Vous êtes dans : Accueil > Environnement, urbanisme > Economies d'énergies > Un plan d’action énergétique pour l’ensemble des bâtiments

Un plan d’action énergétique pour l’ensemble des bâtiments

Le Plan d’action énergétique de la commune est en marche !

La municipalité a décidé de réduire les consommations en énergies de huit bâtiments communaux : la salle de la Pavelle, la salle de l’Héronnière, le Groupe Scolaire Jules d’Herbauges, le restaurant scolaire, la salle polyvalente, la mairie, le centre social Millénia, et le Presbytère.

« Objectif - 30 % : montrer l’exemple en réduisant les consommations d’énergies »

La commune, qui entend s’inscrire dans une politique de réduction des consommations énergétiques du patrimoine communal, a mené, fin 2008, début 2009, une étude portant sur les huits bâtiments (cités ci-dessus).

Le diagnostic énergétique, réalisé par la société Tual, était assorti de propositions chiffrées (avec réalisation d’actions correctrices et de valorisation par le recours aux énergies renouvelables). Lesquelles propositions entrent dans le cadre d’un plan pluriannuel d’investissements. L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), pourrait apporter son soutien pour le financement des études et des travaux à hauteur de 50 %.

Des économies rapides et efficaces depuis 2009

Le diagnostic effectué ayant permis également d’identifier les gisements d’économies réalisables et de mettre en œuvre des actions de réduction des consommations. des travaux estimés comme étant prioritaires ont donc été inscrits. Avec le souci de produire des économies rapides et efficaces.

Parmi eux :
• des ajustements sur la régulation du chauffage et de la ventilation
• des remplacements de ventilo convecteurs
• des modifications d’approvisionnement énergétique
• des remplacements de chaudières
• des remplacements de centrales de traitement d’air.
• Le recours aux énergies renouvelables

Alimentées jusque-là au moyen de cuves gaz propane, les salles de

l'Héronnière et de La Pavelle ont été raccordées au gaz naturel, les travaux ayant été effectués durant la 2e quinzaine de février 2010. En marge de ces travaux de raccordement, la chaudière de la salle de l’Héronnière (notre photo) a également été remplacée par un équipement permettant un meilleur rendement.

Le saviez-vous ?

Trois grands postes de consommation d’énergie seront concernés par des mesures visant à agir en faveur du développement durable, et à réduire la facture énergétique globale : les bâtiments municipaux, les flottes de véhicules et l’éclairage public.

En plus du diagnostic énergétique du patrimoine communal qui vient d’être effectué, la municipalité souhaite, à terme, remplacer ses véhicules par des véhicules « propres ». En parallèle, des discussions avec Nantes Métropole sont engagées vis-à-vis de la politique de réduction énergétique de l’éclairage public. Discussions visant à harmoniser l’éclairage des rues de l’ensemble de la commune et de faire ainsi des économies sur l’électricité, voire en utilisant des énergies renouvelables.

Haut de page