Culture

Inédit : Première révision générale en cours de l’Orgue de Saint-Aignan de Grand Lieu

Rendue nécessaire après plus de 20 ans de fonctionnement, l’opération de révision de l’Orgue à tuyaux polyphonique baroque de l’Église de Saint-Aignan de Grand Lieu a commencé le lundi 28 septembre 2020 pour s’achever le 9 octobre prochain. Une mission confiée à ses créateurs : l’atelier des facteurs d’Orgue Denis et Marie Londe.
Suivez les étapes de cette révision inédite en images !

Mis en ligne le

L'Orgue de Saint-Aignan de Grand Lieu : un instrument unique en son genre en Loire-Atlantique

 

A l'occasion du beau travail de restauration extérieure et surtout intérieure de l'église de Saint-Aignan de Grand Lieu, le souhait d'enrichir davantage encore le patrimoine existant est apparu. C'est ainsi qu'un orgue à tuyaux a été installé à l'église de Saint-Aignan de Grand Lieu dans courant du mois d’octobre 2000. La qualité architecturale du décor et du mobilier intérieur de l'église a naturellement conduit à orienter vers une facture baroque du XVIIIe siècle.

Construit par Denis Londe, facteur d'orgues dans le Jura, la conception de cet instrument, de facture artisanale, est adaptée à l'acoustique et à l'architecture du lieu. Ainsi, l'arc au cœur duquel l'instrument devait s'inscrire est à l'origine du dessin de l'orgue de Saint-Aignan de Grand Lieu et en a déterminé la silhouette.

 Composé de 15 jeux dont l'harmonie assure une grande polyvalence, il permet l'interprétation d'un large répertoire. Cette construction est un événement dans la facture d'orgue en Loire-Atlantique : aucun instrument n'avait été construit depuis 40 ans. De plus, cet instrument de type baroque allemand était le premier du genre dans le département.

 

Son aménagement intérieur dépend pour une large part du dessin de son buffet. Contenant l’ensemble des jeux de l’orgue, les sommiers qui les supportent et la mécanique associée, il répond aux critères de fiabilité et de pérennité, par la simplicité de sa conception et l'aménagement d'accès aux différentes parties. La console est située en façade, vers l'assemblée pour que l'organiste soit placé dans les meilleures conditions.

En quoi consiste une révision d'Orgue ?

 

Cette opération consiste en la dépose, le dépoussiérage, l’accord et l’harmonisation de l’instrument par un facteur d’Orgue. Elle comprend donc de nombreuses étapes comme la dépose de toute la tuyauterie, le dépoussiérage des tuyaux, la révision des sommiers et de la mécanique, la correction des dysfonctionnements, la remise en place et en harmonie des tuyaux et l’accord général de l’instrument.  

Même si des accords et interventions sont effectués tous les ans sur l’Orgue de Saint-Aignan de Grand Lieu, il était important d’effectuer une révision générale plus en profondeur, afin de garantir une utilisation optimale de l’instrument. Initialement réalisée tous les 10 ans, c’est la première fois qu’une révision de cette ampleur est réalisée sur cet instrument depuis sa création.

En effet, les différentes variations de températures et d’hygrométrie peuvent par exemple jouer sur les accords des tuyaux. L’enjeu est donc de vérifier le bon fonctionnement de chaque outillage composant l’instrument, tout en restant le plus proche possible de sa forme initiale.

Les travaux réalisés lors de la première semaine de révision

 

  • Démontage de toute la tuyauterie (plus de 1000 pièces) puis entreposage sur des plateaux. Les tuyaux ont commencé à être inspectés, un à un, puis nettoyés à l'aide d'un compresseur, introduit à l'intérieur du tuyau pour retirer les poussières incrustées.
  • Nettoyage en profondeur des plafonds et du faux-sommiers.
  • Réparation d’une fuite sous les tuyaux de pédale avec un réglage par la suite des jeux concernés
  • Nettoyage au vinaigre blanc pour lutter contre le problème d’oxydation

 

 

Retour en images sur la première semaine de rénovation